Le Hasard de Cheratte

Reveil à l’aube en ce matin de novembre brumeux, direction la mine comme tous les jours … Le repas avalé, j’enfourche mon vieux vélo pour rejoindre les collègues, longeant La Meuse par le chemin de halage, je ne parviens plus a distinguer si la brume est naturelle ou si c’est la fumée des hauts fourneaux qui se diffuse au ras du sol. Le cheval de Cheratte apparaît enfin, suivi du puit de mine avec ses airs de château du moyen age. Dans quelques minutes je disparaîtrais sous terre

J’enfile mes chaussures, prend l’embout de mon masque, un joint neuf qui m’attend, la bouteille d’air qui est pleine, et je pointe.

Chaussures
1048
…E
Matricule 348
Oxygène
A pointé

Un dernier coup d’oeil vers le ciel, et je prend l’ascenseur vers les entrailles de la terre.

Château fort
Frein moteur
Lueurs
Verdure
Vue d’en haut
Établi encombré

3 thoughts on “Le Hasard de Cheratte

Laisser un commentaire