Usine TR

Salut,

En ce jeudi, on continue avec l’usine Terre Rouge, a quelques centaines de mètres de la centrale du même nom… Pour les cinéphiles, vous devriez reconnaître une scène d’un film de Luc Besson :).

L’usine, toute en longueur, n’est qu’un des rares vestiges d’un autre temps, ou s’etendait a perte de vue des cheminées et batiments, comme en témoigne cette photo.

Une usine tentaculaire

Fondée en 1869, et fermée en 1977, mais en déclin depuis 1950, l’usine sidérurgique n’a pas su résister a l’évolution trop rapide des technologies. L’intérieur du bâtiment visité, confirme l’appellation de « terre rouge », le sol est recouvert de poussière et de terre a la couleur rouge/orange.
Pour soigner le vertige, l’escalier donnant accès à la partie haute du bâtiment est un très bon remède. Il débouche dans le « vide » a la mi-hauteur de la bâtisse, pour rejoindre le dernier étage par l’extérieur, j’ai connu plus rassurant !

Un long couloir sous la toiture
Une vrai passoire pour la lumière
Des godets qui devaient servir a remonter la terre dans les silos
La partie blanche du batiment
Le sous-sol, rempli d'eau
Vous avez compris le message

Laisser un commentaire