PowerPlant X

Si le paradis existait, je le verrais comme PowerPlant X.

Située au coeur d’un complexe industriel en activité, cette ancienne centrale est un véritable paradis, n’ayant subit que les affres du temps, sans dégradations humaines…

7h du matin, nous voici sur le parking, une boule dans le ventre, un dernier briefing avant de se lancer dans la brume: « on ne se quitte pas, on n’éclaire pas inutilement les fenêtres tant que le jour n’est pas levé, et on ne prend pas de risques inutiles »

Le repérage de la veille aura permis de repérer une entrée, on se faufile l’un après l’autre dans l’enceinte, et on cherche la fenêtre magique. Une barrière nous aidera a passer … Une fois dedans, tout semble intact, et c’est bon signe. On tente de se repérer et on décide d’aller assez rapidement vers le point clé de cette centrale, un énorme moteur d’avant guerre. Moteur qui fonctionnait en récupérant le gaz des cheminées des hauts fourneaux pour ensuite produire de l’énergie à l’aide d’une génératrice électrique.

Nous traversons donc le premier bâtiment rapidement, pour y revenir en sortant, et arrivons dans une série de couloirs qui nous mèneront dans un cul de sac …
Mais les détails ne manquent pas, donc nous faisons des photos et découvrons des tas de choses intéressantes.

Le soudeur aimait lire
Centre de contrôle
Les magasins débordent de details
Ya de l’électricité dans l’air !

En retournant sur nos pas, nous décidons que nous devons passer dans l’autre batiment, le seul chemin semble aérien …

Comment traverser ?!

En me trimbalant sur ces tuyaux, mon trépieds décide d’aller voir plus bas comment c’est … Et une fois en bas, le chemin a prendre apparaît un peu. Nous avançons sur nos gardes, car il y a de la vie, et le capharnaüm de l’usine voisine couvre nos pas, mais celui des gardiens aussi … Au bout de cette tranchée de brique se trouve l’accès au Graal, mais aussi la voiture du vigil …

Qu’est ce qui nous attend au bout ?!

Un trou dans le mur et nous voila finalement rentrés dans le bâtiment de l’usine à gaz :), et nos yeux d’enfants s’écarquillent, chaque détail est observé, cette machine pourrait être sorti d’un film de science fiction tant elle est impressionnante !

La bête !
Details
Son antre …

Je resterais volontiers des heures içi, mais la présence de la voiture, ne m’aide pas a être à l’aise … On décide donc de s’accorder 30minutes içi pour éviter les ennuis.
La bête est donc accompagnée de 2 géneratrices (reliées ensemble ?) d’un jaune assez poussiéreux. Des petits malins pas malins se sont amusés a écrire leurs noms …

Puis nous retournons d’ou nous venons, en promettant de revenir la shooter plus en details des que possible…

Un long, un court, un long …

En chemin, un paquet de tuyaux nous font travailler les cervicales en serpentant dans tous les sens au dessus et en dessous.

Puis il est temps de ressortir. Les passages de voitures de polices sirènes hurlantes aux alentours ne nous aidant pas forcement, on décide de faire du chacun pour soit jusqu’aux voitures. Pour finalement arriver sur le parking sans être vus …
Le stress retombe, et on décide d’aller manger pour l’aider à passer.

En faisant des recherches complémentaires, le moteur est protégé MH et va être sauvegardé d’ici quelques mois.

Ha j’oubliais, pour les autres photos, c’est sur ce lien: PowerPlant X

One thought on “PowerPlant X

Laisser un commentaire