Belfort Boyard ^^

Une série de photos sur les forts et la base de l’otan dans la région de Belfort.

Premier fort, un petit fort, ou plutôt un fort qui m’a paru petit mais qui finalement est beaucoup plus grand que ce que j’ai vu d’après mes recherches. On prend un pont levi pour entrer

Mais il y a une grille, soudée … Je commence à rebrousser chemin et je vois qu’il manque des barreaux (comme dirait le chef Wiggum : il y a toujours un barreau plus fragile au cas où on perde la clé)
Un peu de contorsion et me voila de l’autre coté


Sur la gauche, un petit bunker, avec des emplacements pour des canons


Au bout d’un couloir, une cours fermée, avec a droite du vieux a gauche du neuf.



Une ancienne « chambre »


On voit bien la difference entre récent et vieux


J’ai raté tout l’étage inférieur mais ce n’est que partie remise …

Ensuite, direction le fort S. Second fort de la journée, un peu plus grand, mais un peu plus dévasté et visité …

Une porte fermée, on rampe dans un tunnel a moitié effondré, et nous voila de l’autre côté.

Des grandes salles vide composent se fort, qui date de plus d’un siècle.



Des tags un peu partout mettent de la couleur




L’ancienne boulangerie a bien morflé, notamment à cause des travaux pour la base de l’otan

Un peu plus bas, nous voici dans l’ancienne partie du fort. Ces fenêtres surplombent des douves qui sont encaissées et remplies d’eau, afin de permettre la protection des tireurs et surtout de faire tomber les corps de l’ennemi dans le trou pour ne pas bloquer le champs de vision … Tout est bien pensé hein !

Place ensuite à la base de l’Otan. Construite et jamais terminée, a l’époque de la guerre froide, cette base devait servir à se protéger en cas d’attaque, et surtout a tracer les tirs de missiles nucléaires.
La guerre s’est terminée avant la fin des travaux, et tout a été laissé en plan.
L’humidité sur les surfaces en acier donne des résultats surprenants, des stalactites de rouille qui ont un aspect fluo avec la lumière.



L’ascenseur a descendu les étages plus vite que prévu et semble meme avoir été dynamité

L’ordre règne dans l’armée, jusque dans les WC, chacun ses chiottes! A la turc bien sûr, vu l’humidité c’est sûrement plus pratique ^^.


Plus loin, nous arrivons dans le cœur de la base, la salle des plans. Ceux qui ont joué a Goldeneye savent sûrement a quoi ressemble ce genre de salle

Donc en dévasté ça donne ceci


Un couloir d’environ 300m nous emmène au groupe électrogène, nous suivons des gros tuyaux bleus.





Tout est encore en place, à part les culasses, et les accumulateurs d’eau on été découpés à la torche ! Les voleurs de cuivre sont courageux pour se taper des km de tunnels avec le matériel pour découper trois chauffe eau …

Voila pour le moment. Des photos de mauvaise qualité, mais les conditions sont assez mauvaises. Noir complet, humide, à refaire avec des flashs et des spots.

6 thoughts on “Belfort Boyard ^^

    1. Et si on veut faire dans la précision, la base a été utilisée jusqu’en 1959, et ensuite « occupée » (ou plutôt gardienné) jusqu’en 1972. 😉

  1. Merci pour la visite du fort S, j’avais visité il y a longtemps, certaines images me sont familière.
    le tunnel a moitié écroulé au-quelle vous faite référence il et ou ?

Laisser un commentaire